Trajectoires

projet : Trajectoires

Présentation et contexte du projet

Ce projet s’inscrit dans un travail autour de l’identité mené avec une classe de 3ème du collège Jacques Prévert d’Andrézieux-Bouthéon. Il a été imaginé en co-construction avec les enseignants de français, d’histoire, d’éducation musicale, d’arts plastiques et avec la documentaliste de l’établissement afin de proposer un projet transversal et global qui accompagne les élèves tout au long de l’année scolaire avec des séquences pédagogiques ambitieuses et complémentaires. Questionnant la construction de l’identité et ses différentes facettes, il mêle un travail sur l’objet numérique et le son qui aboutira à une installation interactive et un travail d’écriture, d’interprétation et de chant qui mènera à une restitution sur scène.

Le projet prendra la forme de deux rendus parallèles mais en lien :

Une installation numérique, disponible sur des tablettes tactiles ou des ordinateurs. L’idée est de créer une carte heuristique ou un arbre généalogique (mind map) des élèves et de leur famille avec des extraits sonores, des interviews, des photos et des vidéos comme des cartes postales numériques. Cette carte relierait tous les élèves entre eux par leurs liens familiaux, amicaux et par les lieux communs d’où ils sont originaires ou où ils sont allés.

Une restitution sur scène, en relation avec l’installation numérique. La restitution permet de donner à entendre les chants qui ont été travaillés dans le cadre du projet et de mettre en scène le travail d’écriture mené avec Emilie Weiss – comédienne et metteur en scène. Les élèves pourront incarnés les personnes rencontrées sur la carte de l’installation, que ce soit leur histoire ou des histoires inventées, dans une idée de reconstitution d’une identité.

Intervenants

Jean-Christophe Désert : artiste multimédia

Emilie Weiss : comédienne, metteur en scène

Annabelle Bayet : artiste lyrique

Expérience du spectateur

Les élèves assisteront à deux représentations au Théâtre du Parc. « Si loin si proche » de la compagnie Nomade in France le 17 décembre et « Tapanak » en février.

Valorisation du projet

Ce projet donnera lieu à une restitution publique en fin de projet.

En bref

0
Heures d'intervention
0
Intervenants
0
Participants
Fermer le menu