Tamzara

tamzara

Présentation et contexte du projet

Le projet « Tamzara » a débuté en 2019 en partenariat avec l’Espace Culturel la Buire autour du spectacle jeune public « Tapanak » de l’ensemble Canticum Novum. Il concernait une classe de 6ème du collège Louise Michel et une classe de CM2 de l’école Prugnat dans une idée de jumelage. La crise sanitaire a imposé son arrêt anticipé.

Pour l’année scolaire 2020-2021, le projet reprend avec les élèves du collège, associés à une autre classe de 5ème.

Tapanak

Après quarante jours de mer sous la tempête une arche s’échoue sur une terre inconnue ; les nuages s’écartent, un nouveau monde apparaît. Au son de musiques anciennes d’Arménie, des Balkans et du Moyen-Orient, ce conte musical imagé nous raconte, dans un récit à hauteur d’enfant, la découverte de cette terre d’accueil. Tapanak, comme une «arche» accueillant la diversité de nos cultures, de nos instruments, de nos mélodies et de nos tempéraments.

Ce projet de création collective porte sur les thématiques du spectacle Tapanak auquel tous les élèves ont le 7 février 2020 à l’Espace Culturel La Buire. Il questionne par le biais de la pratique artistique les concepts de refuge et de terre d’accueil.

 

Il se déploie autour de deux axes :

Travail d’écriture autour du conte : de son élaboration, de son partage puis de sa transmission par les élèves eux-mêmes via différents outils de l’oralité. Les enfants, accompagnés par un artiste professionnel s’engagent dans l’écriture de leur propre conte.

Être ensemble, Imaginer un horizon, Naviguer, Tenir bon, Aborder un nouveau rivage, Observer, Découvrir, Goûter, Aimer, Construire, Partager

Autant de mots qui viendront inspirer le travail pour permettre à chacun de se raconter et de raconter l’autre.

Travail musical chanté : les élèves découvrent et s’initient à des répertoires de tradition orale du bassin méditerranéen et des Balkans. Ces morceaux qui se transmettent de vivant à vivant par le biais du voyage viennent aussi questionner la notion de mouvement, de ce qu’on emporte, ce qu’on partage, ce qu’on protège. Ils découvrent des répertoires de musique ancienne et traditionnelle qu’ils s’approprient et réinterprètent collectivement et qui viendront abriter leur conte.

Intervenants

Marijke Bedleem : comédienne

Annabelle Bayet : artiste lyrique

Valorisation du projet

Le projet donnera lieu à une restitution publique sur la scène de l’Espace Culturel La Buire à L’Horme à l’issue du projet.

En bref

0
Heures d'intervention
0
Intervenants
0
Participants