Micromaton

Présentation et contexte du projet

Le projet Micromaton est un projet hors cadre scolaire mis en place avec l’ACARS sur le quartier Beaubrun-Tarentaize. L’idée a été de s’inspirer du concept du photomaton pour concevoir une cabine d’enregistrement démontable et transportable qui puisse permettre d’aller à la rencontre des habitants dans de multiples situations et de recueillir leur mémoire musicale : dans la rue, sur un festival, en intérieur si la salle le permet. Cet objet nous apparaît comme un formidable outil de médiation, pour recueillir des témoignages, mais aussi pour attiser la curiosité et créer de l’intérêt autour du projet « Musiques à Beaubrun » auquel il est très lié.
Un groupe de jeunes de l’ACARS a été fidélisé autour du projet, qui participent à la conception de l’objet avec une base qu’est une tente déjà acquise, et sont d’ores et déjà sensibilisés au collectage et au maniement d’un enregistreur suite à des ateliers menés par Clémentine Garcia, notre ethnomusicologue.

Une première version du Micromaton, déjà utilisable dans le cadre d’une démarche de collectage, a été déployé à l’issue du travail initié l’année passée. Les jeunes de l’ACARS ont ainsi pu monter une toute première version de l’appareil lors du Café MuzBoB du 21 juin 2018.
Les six jeunes ont par ailleurs fait partie d’un groupe plus large de jeunes que l’ACARS a pu envoyer en voyage au Sénégal, où ils ont découvert une culture et des pratiques socio-culturelles nouvelles. Sylvère Décot, intervenant régulier au sein de l’Ecole de l’Oralité, en a profité pour leur confier un enregistreur et les charger de collecter sur place et de revenir avec du matériel audio et vidéo rendant compte des pratiques musicales et dansées qu’ils ont pu découvrir durant ces dix jours passés au Sénégal durant les vacances de la Toussaint 2018.  

De retour avec ces souvenirs et ces enregistrements, les jeunes ont connu plusieurs moments de valorisation :
– Lors du Café interculturel MuzBoB du 26 avril 2019, où ont été présentés le voyage et les actions de collectage qu’ils ont pu y opérer
– Une exposition photo organisée par l’ACARS au Centre social du Babet
– L’enregistrement d’une émission de radio sur RCF Saint-Etienne, faisant suite au travail de rédaction textuelle mené avec Sylvère Décot, diffusé à deux reprises sur les ondes : le 3 et le 7 juillet.

Le travail de maniement des enregistreurs s’est donc terminé en beauté par le passage des jeunes derrière le micro : de collecteurs, ils sont finalement devenus collectés.

Intervenants

Sylvère Décot : chant, percussions, travail d’enregistrement et d’écriture

Jean-Yves Cachet : décorateur, scénographe

En bref

0
Heures d'intervention
0
Intervenants
0
Participants
Fermer le menu