Dans mon balafon

projet : Dans mon Balafon

Présentation et contexte du projet

Ce projet est un éveil à la culture de l’Autre et une découverte de l’artisanat traditionnel d’Afrique noire, par l’élaboration d’un ensemble instrumental original et une initiation à la pratique musicale percussive de tradition ouest africaine.

Sur une année scolaire, les trois classes de CE1 de l’école Vittone travailleront sur la tradition ouest africaine par le biais d’une rencontre avec un griot burkinabé : Koné.

Porteur de la mémoire de son peuple, le grio en Afrique de l’Ouest et en Afrique noire est à la fois artiste et artisan : conteur, musicien, danseur, facteur d’instruments. Koné est installé en France depuis sa jeunesse et incarne la richesse qui naît du métissage culturel et de la rencontre entre les cultures.

Le projet se déploie en différentes phases :

Une rencontre et des échanges avec Koné, grio burkinabé : ces échanges aideront les élèves à développer leur pensée par un travail avec les intervenants sur les questions de mémoire, de parcours migratoires et de richesses culturelles.

Des ateliers de pratique artistique autour des cultures du monde et de la rencontre entre l’Afrique et l’Europe pour développer leur imaginaire et leur autonomisation. Avec Koné, les élèves travailleront notamment la pratique des percussions.
Des ateliers de fabrication d’instruments dans lesquels les élèves pourront s’initier à l’artisanat et à la lutherie par la conception et la confection d’instruments de musique, tout en créant une œuvre jamais réalisée : s’inspirant du gamelan – ensemble instrumental traditionnel d’origine asiatique – ils participeront à la création d’un gamelan nouveau et unique, un gamelan africain, ensemble de percussions et d’instruments ouest africains.

Intervenants

Benoît Feugère : intervenant chant, musique, paysages sonores

Sylvère Décot : intervenant chant, musique et percussions

Nou Koné : grio, conteur, musicien, danseur et facteur d’instruments

Expérience du spectateur

Les élèves assisteront au spectacle « Tapanak » dans le cadre du Festival Culturoscope en novembre 2019

Valorisation du projet

A l’issue de ces ateliers de pratique artistique et de facture d’instruments, les élèves travailleront à l’élaboration d’un rendu de fin d’année qui présentera ce travail multiforme à leurs parents et proches, dans une posture d’artistes professionnels, sur scène.

En bref

0
Heures d'intervention
0
Intervenants
0
Participants
Fermer le menu