Cultures en chemin

Présentation et contexte du projet

Le projet « Cultures en Chemin » a amené les élèves à s’ouvrir, à des parcours, des cultures pour lesquelles ils n’ont que peu ou pas de repères. Ce projet de création leur a permis de mieux comprendre le monde qui les entoure, et dont ils font partie, dans toute sa diversité culturelle. Ils ont questionné les déplacements, l’exil, et se sont attachés à la parole, dite ou chantée qui traite des voyages, des déplacements, de l’exil et se sont interrogés eux-mêmes sur leur propre parcours, sur les chansons qui parlent de leur histoire, langues et cultures. Les élèves ont amené leur individualité à l’école, qu’ils ont confronté à l’histoire du groupe, au moment particulièrement délicat du passage au collège.

Le projet s’est construit autour de deux axes : 

 Le premier a été le recueil de témoignages, de récits de vie, auprès des porteurs de mémoires de l’exil. Les élèves ont pu se questionner entre eux à propos de leur propre parcours, avant d’accueillir en classe des témoins amenés par l’intervenant-médiateur. Ils ont été préparés et accompagnés, en amont, lors des premières séances, par des personnels formés aux outils de l’ethnologie/sociologie. Les élèves, les témoins et le médiateur apportent des objets et /ou images d’archives ou photos qui traitent de ces histoires. Tous ces matériaux ont servi de base à l’élaboration du cadre d’un spectacle conçu pour la fin de l’année et qui clôt le projet.

 Le second axe concernait les pratiques musicales : les élèves ont abordé la question des flux de population par la musique, les chants d’exil, chants d’ici et d’ailleurs, se rapportant aux déplacements, au voyage, à la migration, à travers la rencontre de témoins-musiciens. Images d’archives, témoignages enregistrés et chants ont composé un spectacle riche d’enseignements sur la diversité culturelle stéphanoise.

Intervenants

Sylvain Damy : médiateur-sociologue

Julie Fallù : chanteuse

Ismaïl Mesbahi : percussionniste

Béatrice Ikken : danseuse

3 habitants musiciens de Saint-Étienne

Valorisation du projet

Spectacle sonore et visuel le 18 juin 2017

Le spectacle était une mise en scène des chants appris, agrémenté des captations sonores d’entretiens des témoins rencontrés pendant l’année. Ceux-ci sont montés sur scène pour accompagner les élèves.

Captation du spectacle

Outils de communication de l’École de l’Oralité : programme de saison, site internet, mailing-list, articles de presse, etc.

En bref

0
Heures d'intervention
0
Intervenants
0
Participants
0
Spectateurs
Fermer le menu