Cultures en chemin #2

projet : Cultures en chemin #2

Présentation et contexte du projet

Le projet « Cultures en Chemin » est un PLEAC construit en partenariat avec l’École de l’Oralité, le Conservatoire Musique et Danse Roannais Agglomération et l’Ecole Jean Rostand. Il amène les élèves à s’ouvrir, à des parcours, des cultures pour lesquelles ils n’ont que peu ou pas de repères. Construit à partir d’un travail de collectage et d’une initiation à l’enquête ethnologique, le projet cherche à questionner les cultures musicales, les parcours migratoires à travers l’espace et à travers le temps, et d’aider les élèves à mieux comprendre le monde qui les entoure, et dont ils font partie, dans toute sa diversité culturelle. Ils questionnent les déplacements et s’attachent à la parole, dite ou chantée qui traite des voyages, des déplacements, de l’exil et sont interrogés eux-mêmes sur leur propre parcours, sur les chansons qui parlent de leur histoire, langues et cultures. Les élèves amènent leur individualité à l’école qu’ils confrontent à l’histoire du groupe au moment particulièrement délicat du passage au collège. Ils questionnent l’avant et l’après, l’ici et l’ailleurs.

Le projet concerne deux classes : une classe de CE2 et une classe de CM1-CM2 de l’école Jean Rostand à Roanne.

« Cultures en chemin » est donc construit autour de trois axes.

Un travail théâtral et musical construit autour du conte et de musiques du monde : de leur découverte, de leur appropriation puis de leur partage et leur transmission par les élèves eux-mêmes via différents outils de l’oralité. Les contes seront alors utilisés comme vecteurs éducatifs, qui apprendront aux enfants à se concentrer, à écouter puis progressivement à s’exprimer. Par le chant, les élèves découvriront un nouveau répertoire, apprendront à se servir de leur organe vocal ainsi qu’à mobiliser l’ensemble du corps pour mieux chanter. Finalement, ils apprendront à chanter « ensemble » par une pratique de chant choral.

Le second axe concerne les pratiques musicales et dansées : les élèves abordent la question des flux de population par la musique et la danse, les chants d’exil, chants d’ici et d’ailleurs, se rapportant aux déplacements, au voyage, à la migration à travers la rencontre de témoins-musiciens, qui leur transmettent des chants de leur répertoire. Grâce à un intervenant musicien, ils apprennent des rythmes, de nouveaux chants, et réinterprètent les chants transmis par les témoins-musiciens. En parallèle, ils travaillent des chorégraphies avec une danseuse. Le troisième axe du travail constitue la mise en commun de tous ces éléments pour créer un spectacle musical, dansé et mis en scène. Ce spectacle mêle témoignages enregistrés et images d’archives, chant, partie dansée et compose un spectacle riche d’enseignement sur la diversité culturelle stéphanoise.

Le troisième axe du travail constitue la mise en commun de tous ces éléments pour créer un spectacle musical, dansé et mis en scène. Ce spectacle mêle témoignages enregistrés et images d’archives, chant, partie dansée et compose un spectacle riche d’enseignement sur la diversité culturelle stéphanoise.

Intervenants

Sylvère Décot : médiateur-sociologue, musicien

Annabelle Bayet : artiste lyrique

Anne-Laure Pécot : danseuse

Expérience du spectateur

Les participants assisteront au spectacle « Dans ce monde » au Théâtre de Roanne le 15 octobre 2019.

Les participants assisteront au spectacle « Tapanak » de l’ensemble Canticum Novum au Théâtre de Roanne le 4 avril 2020.

Valorisation du projet

Ce travail mené tout au long de l’année donnera lieu à une restitution finale le 3 avril 2020 au Théâtre de Roanne.

En bref

0
Heures d'intervention
0
Intervenants
0
Participants
Fermer le menu