Journal de Bord Immobile

Présentation et contexte du projet

Ce projet pensé à l’échelle du quartier Tarentaize-Beaubrun est la première phase d’un projet qui se déroulera sur trois années afin de transmettre aux participant.es concernés le plaisir de la pratique artistique et de la création.

Ouvrir les yeux sur son quotidien, interroger sa famille et ses proches, prendre conscience de l’intime (espaces et moments) au sein de chaque journée, faire le contour de soi, de son identité, de sa différence et de son lien aux autres : voilà ce qui veut animer ce projet.

Il s’agit d’un projet de territoire, basé sur le quartier de Tarentaize-Beaubrun et à destination des élèves de cycle 3 du territoire. Au total ce sont 5 classes de 4 établissements qui seront invitées à participer au projet :

    • Le Collège Gambetta (une classe de 6e)
    • L’Ecole Soleysel (une classe)
    • L’Ecole Paillon (2 classes)
    • L’Ecole Tarentaize (une classe)

Première année 

La première année de ce projet se constitue de recherches guidées par des artistes / artisans et enseignant.es. Un carnet imprimé servira de guide à chaque participant, afin qu’il puisse consigner ses trésors, ses indices, ses notes et dessins. Cet outil agit alors comme un carnet de voyage immobile.

En parallèle de ce carnet, les participant.es seront investis dans un travail de création artistique aux côtés d’artistes professionnels. A travers des pratiques variées selon les groupes, ils questionneront par le biais de la pratique artistique ces mêmes notions d’identité, de bagage culturel et de rencontre avec les autres.

Intervenants

Marijke Bedleem : écriture, mise en voix et corps, coordination artistique

Simon Grangeat : écriture

Fabien Cornut : graphisme, création du carnet 

Marine Delcroix : cyanotypes, création photographique 

Emilie Weiss : linogravure

Annabelle Bayet : Chant

Benoît Feugère : pratique instrumentale, paysages sonores 

Mathieu Montanier : écriture théâtrale 

Laurent Vigliano : cuisine et pâtisserie 

Catherine André Traoré : danse 

Ismail Mesbahi : musique, percussions

Julie Laborde : scénographie, architecture 

Julien Léonhardt : scénographie, décors  

Valorisation du projet

Les résidences donneront lieu à une restitution publique, le 21 mai 2024.

Celle-ci prendra la forme d’une exposition des carnets de bord immobiles réalisés par les participant.es dans laquelle s’invitera également des moments de spectacle vivant nés des ateliers de pratique et de création.

En bref

0
Heures d'intervention
0
Intervenants
0
Élèves impliqués