Calligraphie sonore, visuelle et dansée

Présentation et contexte du projet

Ce projet mené par Jean-Christophe Désert a été présenté dans le cadre des Futurs de l’Ecrit à l’Abbaye de Noirlac. L’idée principale était d’associer le geste du calligraphe à celui du musicien, du graphiste et du danseur. Chacune des 3 dimensions de ce projet est une source d’action pédagogique associant école primaire et collège.

Un univers de sons et de silences, joignant sonorités filées et larges, épurées et recherchées.

Un univers de noirs et de blancs, agrégeant des pleins et des déliés, fins et raffinés.

Un univers de mouvements et d’immobilités, réunissant arabesques et grand jetés, lisses et délicats.

Ces ateliers ont été réalisés par une classe de CM2 (sensibilisation à l’art de la calligraphie, découverte des sons et de leurs enregistrements), une classe de 6ème (sensibilisation à l’art de la calligraphie, recherche et expérimentation graphique), et des élèves de 3ème (sensibilisation à l’art de la calligraphie, recherche et expérimentation chorégraphique).

Intervenants

Jean-Christophe Désert : compositeur et musicien

Adeline Lefièvre : danseuse

 Yoshiki Shimomura : calligraphe

Valorisation du projet

Présentation du travail dans le cadre des futurs de l’Ecrit 2017. Cette performance s’est déroulée en un cycle d’une heure répétée au long de la journée. Ce cycle était composé d’un temps de performance où les acteurs ayant participé aux actions pédagogiques étaient associés aux acteurs professionnels des 3 disciplines.

En bref

0
Heures d'intervention
0
Intervenants
0
Participants
0
Spectateurs
Fermer le menu