Nasreddine, le fou qui était sage

Ce projet original se développe avec une classe de l’école Tardy et deux classes de l’école Paillon, autour de l’ouvrage « Sagesses et malices de Nasreddine » de Jihad Darwiche.

Le travail est mené autour de deux pratiques artistiques : la pratique musicale et la pratique théâtrale. Les classes se lancent à la découverte de Nasreddine, ce personnage aux visages multiples, drôle et attachant. En s’appuyant sur les recueils de Jihad Darwiche ils mettent en mot, en son, en rythme et en mouvement les aventures de Nasreddine. Suivant ses pas, ils découvrent également le répertoire musical riche et interculturel du bassin méditerranéen. Mais Nasreddine qui a tant voyagé pourrait tout aussi bien être, comme eux, un habitant du quartier Beaubrun Tarentaize. Ce même quartier qui devient alors le théâtre des histoires de Nasreddine. La découverte et l’appropriation deviennent alors également celles de leur propre environnement de vie.

Ce travail qui mêle textes et musiques, chants, rythmes suivra ce personnage que nous rencontrons tout autour de la Méditerranée dans la tradition orale, nous lui donnerons un écho musical, afin que ses histoires se racontent autant dans la musique que dans les mots, dans les voix que dans les corps ! Avec humour et malice, nous jouerons avec les petits riens qui font nos relations quotidiennes, nos petits échecs et belles victoires, pour créer un spectacle ludique, rythmique, intelligent et joyeux.

Les intervenan

Marijke Bedleem : comédienne et metteur en scène. Elle est la coordinatrice artistique du projet.

Emmanuel Bardon : intervenant Chant

Ismail Mesbahi :  intervenant Percussion

Les commentaires sont fermés